Pour chanter la romance de Paris

Paris regorge de lieux romantiques, pour déclarer sa flamme ou vivre son amour avec sa moitié. Voici, de Montmartre à la rive gauche, une belle balade pour découvrir ce que la ville à de mieux à offrir aux amoureux.

La publication sur Facebook n'a pas pu s'effectuer. Veuillez réessayer un peu plus tard.
Partager

Le parcours

"Un rien me fait chanter, Bonsoir, jolie Madame, Tout ça, c'est pour nous." chante Charles Trenet dans le film Romance de Paris (Jean Boyer, 1941). Cette chanson nous a inspiré le titre de cette balade à travers le Paris romantique par excellence.

Nous avons souhaité proposer un itinéraire riche, mais néanmoins équilibré et pas trop long : nous faisons l'impasse sur la Tour Eiffel par exemple (romantique évidemment, mais l'amour est en permanence à réinventer, n'est-ce pas, ce qui justifie bien de réserver la belle géante d'acier pour une autre promenade) et dans le même ordre d'idée, nous n'incluons pas non plus la sempiternelle (mais, il est vrai, toujours agréable, disons-le) balade en bateau-mouche sur la Seine.

Non, nous préférons vous laisser en toute liberté profiter d'un beau moment entre amoureux, en vous emmenant à la découverte de lieux charmants, symboliques et variés, de la butte Montmartre aux rives de la Seine en passant par le Palais-Royal, mais dont vous pourrez profiter à votre rythme, avec pour seules contraintes celles que vous vous imposerez.

Le parcours devrait vous prendre autour de 3 heures, selon les pauses que vous effectuerez. Les lieux à visiter sont essentiellement des lieux d'ambiance, sans nécessité d'un ticket d'entrée (à l'exception du musée de la vie romantique, pleinement dans le thème par ailleurs), de manière à ce que vous puissiez moduler l'itinéraire.

Alors, comme chantait Trenet, voici "Un peu de rêve et de ciel bleu / Ce doux refrain de nos faubourgs / Parle si gentiment d'amour / Que tout le monde en est épris".

Les instructions
Avant de commencer
  • C'est peut-être un cliché, mais l'endroit est tout de même imparable : la vue et l'ambiance depuis le parvis de la basilique du Sacré-Cœur sont, quoi que l'on dise, magiques. 1
  • A ce stade deux possibilités : une balade dans le Montmartre touristique (place du Tertre puis place Jean-Baptiste Clément, rue Lepic puis rue Berthe, enfin rejoindre la rue des Abbesses par le passage du même nom : nous vous invitons à suivre l'itinéraire tracé sur la carte), ou bien, plus directement, rejoindre la place Saint-Pierre en bas de la butte et tourner à droite dans la rue Tardieu puis la rue Yvonne-Le-Tac dans le prolongement. Admirez ensuite le "mur des je t'aime" dans le square Jehan-Rictus. 2
  • Rejoignez maintenant Pigalle depuis la rue des Abbesses en empruntant la rue Houdon. Oui, Pigalle n'est pas réellement romantique, nous sommes d'accord, donc continuez tout droit, de l'autre côté du boulevard de Clichy, dans la rue Jean-Baptiste-Pigalle qui vous mènera vers la rue Chaptal, laquelle part vers la droite en direction du fameux musée de la vie romantique, aussi mignon à l'extérieur qu'intéressant à l'intérieur. 3
  • Rejoignez la rue Henner (à gauche depuis la rue Chaptal parcourue vers l'ouest) puis la rue La Bruyère. Vous pouvez prendre le bus 74 (arrêt La Bruyère) en direction de l'Hôtel de Ville jusqu'à l'arrêt Richelieu-Drouot-Mairie du 9e, et continuer à pied le long du boulevard Montmartre vers l'est, jusqu'au passage qui se trouvera sur la gauche. Si, depuis la rue La Bruyère, vous préférez marcher, suivez l'itinéraire indiqué qui vous permettra de passer devant le théâtre Saint-Georges, l'église Notre-Dame-de-Lorette, la rue du Faubourg-Montmartre et le passage Verdeau puis finalement ce passage Jouffroy, si pittoresque et charmant, si parisien. 4
  • Poursuivez par le passage des Panoramas et, via un crochet par rue Feydeau, la rue Vivienne dans le quasi prolongement. Empruntez ensuite la galerie Vivienne pour vous rapprocher encore du Palais-Royal. 5
  • Passez par les "colonnes de Buren", la Comédie-Française, le passage Richelieu du palais du Louvre, la Pyramide enfin pour rejoindre la cour carrée. 6
  • Rejoignez le pont Neuf vers l'Île de la Cité et le si joli et romantique square du Vert-Galant, un coin idéal pour se conter fleurette. 7
  • Traversez la Seine jusqu'au quai de Conti puis faites un crochet vers l'ouest (à droite) pour aller voir le pont des Arts. Non loin de là, la bibliothèque Mazarine et l'hôtel de la Monnaie. 8
  • Passez maintenant devant l'institut de France et suivez la rue Mazarine. Tournez ensuite à droite dans la rue Jacques-Callot puis à gauche dans la rue de Seine. Vous rencontrerez alors sur votre droite la rue de l'Echaudé qui vous emmènera dans la rue Jacob, que vous prendrez vers la droite également. Enfin la rue de Furstemberg se trouvera sur votre gauche. 9
  • En sortant de la rue de Furstemberg, tout près de l'église Saint-Germain-des-Prés, tournez à gauche et rejoignez la rue de Buci, que vous suivrez ensuite (vous pouvez faire un petit détour également par la cour de Rohan) jusqu'à la rue Danton et la place Saint-Michel. Continuez tout droit dans ces rues piétonnes si touristiques pour déboucher, par la rue Saint-Séverin, près de l'église Saint-Julien-le-Pauvre et votre étape finale. De là, vous pouvez bien sûr continuer votre promenade ou trouvez un petit restaurant, romantique bien sûr. 10
Débloquée Etape mystère Cette étape a été débloquée en l'absence de connexion Internet : Connectez-vous à Internet pour accéder à la page correspondante
Par iperiago le - Modifié le - Signaler une erreur
Commentaires